Qu’est-ce qu’un représentant de parents d’élèves

Dans quelques jours, des parents de votre école, vous solliciteront pour être « représentant de parents d’élèves ». Alors que ferez-vous ? … Ça vous tente ? … Ou pas du tout ? … Pourquoi ? … fcpe bois-colombes

Pour savoir exactement ce qu’implique cet engagement, nous avons interviewé Jeanne, représentante de parents d’élèves depuis 20 ans, très impliquée concrètement dans la scolarité de ses propres enfants, et de tous ceux qu’elle a dû représenter tout au long de ces années.

Bonjour Jeanne, pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Jeanne, je travaille, je suis mariée et mère de 2 enfants de 19 et 23 ans.

Depuis combien de temps êtes-vous représentante de parent d’élèves ?

J’ai commencé à être représentante de parents d’élèves à l’arrivée de mon aîné à la maternelle c’est-à-dire en 1987 (ouh la ça fait donc 20 ans….comme le temps passe).

Pour quelles raisons avez-vous un jour décidé de vous impliquer davantage dans la vie scolaire des élèves ?

Il m’est toujours apparu comme logique de participer en tant que parent d’élève à la vie de l’école. Je me suis vite rendu compte que pour avancer les choses collectivement, il était important que le triangle profs-parents-élèves travaille en équipe homogène. C’est donc de manière très « naturelle » que je me suis tournée vers le « métier » bénévole de parent d’élève.

Etre parent d’élèves, ça signifie quoi pour vous ?

C’est être d’abord un adulte au service de l’école, un relais famille-école, le rôle est parfoisCA différent suivant les niveaux de scolarité : on passe du rôle de « tenancier » de stand de kermesse à la maternelle, à celui d’élu au conseil d’administration du lycée à l’envergure beaucoup plus « politique », en passant par le rôle de « tampon » entre famille et enseignant lors de conflits parfois, ou celui qui siège au conseil d’école , celui de secrétaire pour prendre des notes lors des réunions diverses et transmettre les informations recueillies. C’est un rôle à multiples facettes, toutes aussi importantes les unes que les autres, même si certaines sont plus gratifiantes que d’autres.

 En quoi ça consiste et qu’implique cet engagement concrètement ?

Intellectuellement, ça suppose un véritable intérêt pour le milieu éducatif et associatif. Cela suppose donc d’y consacrer un peu de temps, variable selon les responsabilités choisies. Bien entendu, comme pour tout engagement, il s’agit de gérer son temps et de ne pas vouloir tout faire, car à faire trop on fait mal, et ce n’est pas l’objectif. Mieux vaut être nombreux à se partager beaucoup de travail, que seul à faire tout le travail, d’où l’importance qu’un maximum de parents soient présents dans les associations de représentants.

Comment définiriez-vous le bon parent d’élèves ?

Je n’ai pas la définition d’un bon parent d’élève (le bien et le mal … trop tendancieux pour être défini) mais la définition du mauvais représentant de parents d’élève : c’est celui ou celle qui ne prend ce rôle que pour et par son enfant, et qui oublie totalement le coté collectif d’une classe, d’une école, d’un collège ou d’un lycée.

En quoi le rôle du parent d’élèves est-il important dans la scolarité des élèves ?

Il est comme je l’ai dit plus haut un des maillons du système éducatif, il a tout son rôle à jouer dans le soutien, l’entraide des familles, l’investissement et l’intérêt dans le domaine pédagogique, le médiateur famille-école. La réussite des élèves passe par une cohérence de discours et de comportement entre les familles et l’école. Sans cette cohérence, la scolarité des élèves apparaît comme une pièce rajoutée en marge de l’éducation familiale ou sociale, et donc très souvent en décalage avec ces dernières.

Et vis-à-vis de vos propres enfants, est-ce un plus ou un désavantage ?

Le plus souvent, cela a été un plus, même si parfois mes enfants, y trouveraient à redire en prétextant que j’en savais un peu trop parfois et que leur jardin secret n’était pas toujours respecté comme il aurait dû l’être.

Hormis ce petit reproche bien personnel et adolescent, je crois que mes enfants ont toujours apprécié et étaient relativement « fières » que je m’investisse dans leur vie scolaire et celle de leurs camarades, il est vrai que dans ce rôle j’ai toujours privilégié le groupe avant tout. Bilan donc globalement positif. Les 2 ont eu leur Bac du 1er coup, l’une avec la mention Bien même. Mission accomplie donc je pense.collège lycée

Pour conclure, conseilleriez-vous aux parents de s’engager comme vous l’avez fait durant toutes ces années ?

Oui et non. Oui pour toutes les raisons positives évoquées ci-dessus, mais non si c’est fait contraint et forcé, car dans ce cas les effets peuvent être plus néfastes qu’autre chose.

Il ne faut s’investir dans ce rôle « d’élu » que si vous avez l’âme volontaire et active, sans quoi vous serez vite lassés des petites contraintes (très sincèrement il n’y en a pas tant que ça) que cela peut apporter.

Ah oui aussi, il est important de rappeler à tous les parents qui se posent des questions, que chacun y consacre le temps que son emploi du temps personnel, professionnel et familial le lui permet ; il n’y a jamais d’obligation d’horaires et de présence dans le bénévolat.

Par contre, tout parent se doit de voter aux élections de parents d’élèves, se doit d’aller auxvote collège réunions d’information des établissements scolaires (que les réunions soient à l’origine des parents ou des établissements), se doit aussi de rencontrer les professeurs lorsque c’est nécessaire pour son enfant (on peut se faire accompagner d’un élu dans ce cas-là justement si on ne se sent pas très à l’aise)

En conclusion, on doit suivre de près la scolarité de ses enfants, ça c’est incontournable, ensuite l’engagement « élu » suit ou ne suit pas suivant son feeling personnel et ses possibilités aussi.

En tout cas, on ne peut pas décemment déposer son enfant à l’école le matin et le récupérer le soir, en ignorant ou en feignant d’ignorer ce qui s’est passé entre ces deux moments. C’est primordial pour l’enfant, pour les profs et pour les parents.imagesEML0GFR3

 

Source : Article adapté à partir d’un interview extrait du blog WebPédagogique

 

Publicités
Cet article, publié dans Actualités locales, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s